Et si nous vous racontions notre histoire?

Fondée par 2 skieurs chambériens (Ben&Sam), la société Bada'lpes a développé une solution de pose et dépose, simple et rapide, des bâtons de ski sur les garde-corps des télésièges : le Bada.

Ben&Sam sont voisins.

Entre le jour où Ben expose son idée à Sam début 2015 et aujourd'hui, un long chemin a été parcouru. Dès que l'occasion se présentait Ben s'arrêtait sur chaque télésiège différent que nous rencontrions pour prendre la marque et la mesure du diamètre du garde-corps. Bada et Bada'lpes n'existaient pas encore, le nom que nous donnions à notre projet était "porte-bâton". A ce stade l'aventure était plutôt paisible, peu d'engagement, nous laissions aller notre créativité. De prototype en prototype, d'essai en essai nous aboutissons à une solution qui nous convient.

Ca y est nous sommes prêts pour l'étape suivante ! La fabrication par presse à injecter nous semble une évidence. Nous nous mettons à la recherche d'un partenaire pour la fabrication d'un moule et d'un transformateur pour la fabrication série. Nous ne pouvions pas aller à la rencontre des professionnels en tant que particuliers. Il fallait donc créer notre identité : logo, nom du produit, nom de la société et donc le premier engagement fort ... la création de la société Bada'lpes en avril 2016.

Un tout petit peu chauvins nous l'avouons, le nom que nous avons choisi pour nos porte-bâtons de ski est inspiré du patois savoyard "à la bada" qui signifie "en liberté". C'est un nom tout à fait approprié pour un produit qui libère vos mains sur le télésiège. Le nom de la société, Bada'lpes, en a découlé après un brainstorming d'au moins deux minutes... C'était évident, elle ne pouvait pas s'appeler autrement!

Nos partenaires trouvés (tous en région Rhône Alpes), nous leur présentons notre projet et notre prototype. Nous nous rendons vite compte que notre pièce est sympa mais qu'elle n'est pas industrialisable! Il faut retravailler le design pour rendre le Bada compatible avec l'outil de production. D'échanges en réflexions et de réflexions en échanges, en janvier 2017, nous finissons par aboutir à la solution que vous connaissez. Le Bada est né.

Au moment où nous écrivons ces lignes, nous sommes en décembre 2017. A ce stade nous pouvons nous retourner sur le chemin parcouru et remercier toutes les personnes qui nous ont permis d'arriver jusque là. Nous savons que le plus dur est encore devant nous : faire connaître et faire aimer le Bada. Portés par la même énergie qui nous a menée jusqu'ici, nous viendrons vous rencontrer et ne doutons pas que vous saurez profitez de cette nouvelle liberté.

En attendant de pouvoir poursuivre ce récit, nous vous souhaitons une très belle saison de ski.

Ben&Sam.